syndicat des ambulanciers urgentistes
Ambulancier Urgentiste  
  Page d'accueil
  ACTUALITE...
  L'AMBULANCIER SUR LE TERRAIN
  LES AMBULANCIERS FACE A L'URGENCE
  DES SPECIALITES EXCLUSIVES
  LES SDIS FACE A LA COURS DES COMPTES
  ATSU
  REFORME DE LA GARDE DEPAREMENTALE
  TRAVAUX DU SYNDICAT
  VOUS AVEZ LA PAROLE
  Contact
  FORMULAIRE D'ADHESION
ATSU

ATSU / ADRU - une réforme urgente et nécessaire...

Les ATSU / ADRU entretiennent une image et des procédures opérationnelles totalement en décalé avec la necessité de terrain,  la priorité n'est plus au profit financier et à la préservation des cercles bien fermés des associations départmentales des ADRU / ATSU, voyez ou cela nous a conduit...

En effet, l'heure est à la reconstruction, promouvoir la spécialité d'urgentiste, le matériel de soins d'urgence, la technicité de nos personnels, la reconquête du grand public, des instances administratives et des collectivités.

Une publicité inadapté, un marquage des ambulances d'urgence inadéquat, en effet...'' ATSU '' la profession elle même ne connait pas dans sa majorité des cas ces initiales ! Alors qu'en est-il du grand public ? ce ne sont que 4 lettres anonymes et sans intérets, elles ne donnent pas de priotité, elles ne désignent rien de concret.... bref insignifientes !

Voyez vous '' VSAV '' sur les véhicules des SP ? si c'est le cas, ces lettres son accompagnées d'une dénomination frappentes qui sensibilisent le grand public : '' véhicule de secours et d'assistance aux victimes '' cela est concret !

La formation des personnels exerçant dans le cadre des gardes ATSU ou indépendemment, est une priorité absolue, le maintien des connaissance ne peut plus reposer sur 2 ou 3 journées annuelles assis sur un banc dans les locaux des SAMU à écouter un cours magistral... non... la réalité de terrain se décline comme il suit :

Au plan départemental :
  • le recencement des personnels volontaires à la participation des gardes ATSU et au urgences préhospitalières hors gardes.
  • la mise au point des compétences des urgentistes, de leur niveau de compétence
  • le recrutement de formateurs AFGSU, moniteurs de secourisme
  • un  état des lieux des ambulances de type B et leurs matériels
  • ouvrir les adhésions aux structures organisées, formées à la prise en charge des urgences préhospitalières
  • revoir la politique de recrutement destinées aux urgences dans nos entreprises, privilégier les secouristes associatifs, sapeurs Pompiers volontaires puis, formons les à devenir ambulancier ! (AA, DEA)
  • muttiplier les campagnes publicitaires destinées à promouvoir le métier de l'ambulancier et plus spécifiquement l'urgentistes, son ambulance et son matériel. Visons des journées portes ouvertes
  • facilitez les accès de nos ambulances d'urgence aux différents stagiaires, pourvu qu'ils soient en plus dans vos ambulances et non qu'ils remplacent vos personnels
  • Accèder aux dispositifs préventifs de secours
  • moderniser les statuts des ATSU
Au plan National :
  • consolider son syndicat
  • le faire connaitre et reconnaitre des instances mais pas seulement, du grans public aussi
  • une place au ministère de la santé lors de tables rondes
  • campagnes publicitaires
  • organisation d'un salon d'ambulanciers urgentistes, extrêment médiatisé !
  • reconnaissance d'un certificat de formation d'urgentiste et son maintien de compétences
  • armonisation des marquages de véhicules
  • armonisation des fiches bilans
  • signatures de conventions permettant l'engagement des ambulanciers urgentistes lors de plans de secours divers
Aujourd'hui les ambulanciers urgentistes n'apparaissent pas sur le front de l'urgence, que se soit sur le terrain ou aux yeux du public et des administratifs.... voyez vous des ambulanciers lors de déclenchements de plans rouges ? lors de catastrophes, intempéries ?

Non biensur...les pompiers sont en première ligne, les SAMU... même les associations de secouristes bénévoles !
mais alors ! nous sommes en droit de nous demander '' que font les ambulanciers ? ''

Et bien la profession veut sans scrupule :
  • la reconnaissance de professionnels de l'urgence
  • l'exclusivité du terrain
  • la crédibilité
  • s'enrichire le plus possible

Bien entendu, tout cela sans dépenser, sans se remettre en question, sans se former, sans ouvrir ces portes aux nouveaux projets novateurs, bref, sans rien changer de se qui se fait depuis 20 ans...


                          
THEMATIQUES  
 
L’urgence Pré-hospitalière…

Mesdames, Messieurs, Chers collègues, la profession d'ambulancier est en pleine migration dans son aspect général, aussi la spécialité d'urgentiste est dans une année charnière et décisive pour la profession.
C'est une période extrêmement importante ou nous devons nous mobiliser afin de mieux affirmer notre professionnalisme au regard de la prise en charge des urgences pré-hospitalières quel qu’en soit la pathologie, le lieu et le degré d'urgence !!

La pression qu'exercent les Sapeurs-Pompiers auprès des tutelles et ce afin de conserver le prompt secours n'est pas cohérent au regard de la conjoncture actuelle et de plus, la lecture de la circulaire qui est sensé définir les règles du prompt secours est totalement dépourvue de bon sens.... l'urgence réelle ou vitale ne se limite pas à des gestes de secouristes entraînés comme elle le stipule, mais bien dans une réflexion rapide, adapté qui conduira induitement à des gestes salvateurs...mais cela, même le grand public en sortie de stage de 2 jours est susceptible de le mettre en œuvre, inutile d'être Sapeurs-Pompiers !
En revanche, la ou l'ambulancier urgentiste a toute son importance et là où il se démarque, c'est dans sa démarche de soins, de recherche d'anomalies médicales et d'anticipation concernant l'orientation du patient.
 
Publicité  
   
REFORMES  
  reforme  
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=